Jeu de l'arbre (tiré de la méthode Stora) - Autohypnose

Dernière mise à jour : 17 oct.

Objectif de la technique :

Faire prendre conscience de certaines limitations internes

Se donner le droit d’améliorer son paysage intérieur

Travailler sur certains éléments inconscients qui ne sont pas souhaitables pour le coaché

Le travail par le dessin consiste à réaliser rapidement ce dessin qui vise principalement à envoyer un message positif à l’inconscient pour transformer son paysage intérieur. C’est de la « pub à mon inconscient »


Attention! Rien n’est immuable chez l’humain et on ne peut cerner une personnalité que par un dessin !!! mais c’est une technique efficace et très intéressante et révélatrice en coaching à la fois pour le coach et le coaché


« Vous êtes un arbre avec des racines, un tronc, des branches et des feuilles. Les racines plongent dans votre passé. Le tronc représente votre personnalité profonde aujourd’hui. Les branches sont les grands domaines de votre vie. Notamment vie privée et vie professionnelle. Les feuilles sont des situations de vie. Le tronc matérialise souvent le concret, le sens de la réalité, ce qui structure la personnalité. La couronne et le branchage traduisent le rapport que l’on entretient avec le monde extérieur ».


A) Dans une feuille, divisez la totalité de la feuille en 4 :


1 )Carré à gauche

Dessinez un arbre mais pas un sapin en 30 secondes

(Le 1er arbre montre vos réactions contrôlées devant une situation inconnue. Ça parle de votre milieu professionnel ou milieu scolaire).


2) Carré en haut à droite

Dessinez un arbre différent du premier

(Le 2ème arbre montre votre adaptabilité et parle du contexte familial )


3) carré en bas à gauche

Dessinez un arbre imaginaire

(Le 3ème arbre montre vos désirs insatisfaits et les difficultés à les réaliser ainsi que vos projets d’avenir )


4) Carré en bas à droite

Dessinez un arbre les yeux fermés

(Le 4ème arbre éclaire la période de l’enfance)


B) Etudier les divers éléments généraux de l’arbre pour noter ce qui ne me plaît pas

C) Re-dessinez l’arbre en enlevant ce qui ne me plaît pas (rajouter encore plus de choses, soleil, oiseau, changer le tronc, faire des racines plus fortes et visibles, plus de feuilles, etc.

D) Refaire les 4 dessins autant de fois que possible jusqu’à ce que ce soit magnifique et le coller à un endroit où il sera visible tous les jours.

E) Les dessins qui ne sont pas satisfaisants, les brûler et jeter les centres au pieds d’un arbre ou d’une une plante.


Pour votre plaisir, voici quelques indications possibles... 


-  Un tronc solidement implanté à la verticale : Vous êtes de tempérament actif et bien 
ancré dans la réalité du quotidien.

-  Un feuillage abondamment fourni de détails : L’activité intellectuelle est un plaisir pour 
vous. Curieux, vous retenez aisément.

-  De nombreuses racines qui s’enfoncent dans le sol : tant de choses vous intéressent ! 
Vous aimez comprendre ce qui se cache derrière les apparences.

-  Ces racines prennent des proportions telles qu’elles deviennent plus grandes que le 
tronc : vous avez pressenti qu’il y avait dans votre vie des événements ou des situations importantes, lourdes, mais dont vous ne connaissez que partiellement l’historique et cela vous inquiète. L’énergie joue son combat en sous-sol et cela peut coûter cher.

-  Un sol qui prend une direction ascendante : que d’énergie, d’allant et d’enthousiasme pour mener à bien vos projets !

-  Un feuillage qui est projeté vers la droite de la feuille comme si du vent le propulsait : Votre soif de contacts est manifeste, votre curiosité vous pousse à aller vers les autres.

-  Un soleil, un animal, un personnage en supplément de l’arbre : Vivre en bonne entente avec votre entourage est pour vous une priorité, dans un climat à l’abri des conflits, ainsi que votre besoin d’exprimer et de partager vos sentiments et émotions.

-  Des fruits et des fleurs dans le feuillage : Que de charme déployez-vous ! Vous appréciez les ambiances où tendresse et sentimentalité peuvent s’exprimer.

-  Un feuillage aplati par le haut : craignez-vous à ce point les foudres de votre hiérarchie (arbre 1) ou seraient-ce les exigences parentales excessives qui vous empêchent de vous déployer (arbre 2) ?

-  Un arbre au centre de la page : il montre le souci de ne pas s’écarter du convenu, la recherche d’un équilibre parfois menacé. 


-  Un feuillage qui déborde sur la partie haute de la feuille comme s’il s’étendait en dehors du champ de la page : que d’énergie dépensez-vous pour vous sentir à la hauteur de vos nombreuses aspirations ! Vous faites-vous suffisamment confiance?

-  Un palmier : Votre imagination est à l’œuvre et vous fait « voyager » dans des univers où vous aimez vous évader.

-  Un arbre d’hiver, c’est-à-dire sans feuilles : ne traversez-vous pas en ce moment une période de remise en questions, de doutes sur votre valeur, et de tristesse ? Dans votre travail (arbre 1) ? Dans votre famille (arbre 2) ?

-  Un petit feuillage perché sur un grand tronc : Spontané comme peut l’être un enfant, en prise directe avec la vie, vous ne tenez pas toujours en place. Vous avez besoin des autres.

-  Un tronc qui se couche vers la droite : l’appui et le soutien de vos amis, de votre famille (en arbre 2), ou de vos collègues (en arbre 1) sont nécessaires pour vous guider dans votre vie.

-  Un feuillage qui prend tant de place qu’on ne distingue qu’à peine le tronc sur lequel il s’appuie : Que d’idées fourmillent dans votre esprit ! Vous privilégiez les milieux de culture intellectuelle. Vos aptitudes à la création sont manifestes. Ne vous arrive-t-il pas de vous évader un peu trop du quotidien pour vous réfugier dans votre monde intérieur ?

- Significations possibles de la disposition dans la feuille : 
Selon les théories graphologiques de Max Pulver et la symbolique de Michel de Grünwald, la façon dont l’arbre est disposé sur la feuille a une signification, on considère 4 parties principales de la feuille :

-  Le haut : Le conscient du sujet, zone intellectuelle, les valeurs, le mystique ; Symbolique : esprit, supra-sensible, divin, conscient.

-  La gauche : Le passé, l’introversion, l’oubli, la relation avec la mère, le défendu ; égoïsme; Symbolique : mère, passé, introversion.

-  Le bas : Le subconscient, le matériel, le physique, le sexuel ; Symbolique : matière, inconscience. 


-  La droite : Le futur, l’extraversion, les projets, la relation avec le père, les événements exigés ; progrès, altruisme ; Symbolique : père, futur, extraversion. 
Mais aussi :

-  Le bas gauche : Zone de régression ; accaparement ; Symbolique : eau, début, naissance, origine.

-  Le haut gauche : Zone de passivité ; inhibition, réserve ; Symbolique : air/vide, néant, lumière, émergence hors du cosmique, désir/retrait. [j’ajouterais : parcimonie].

-  Le bas droit : Zone des besoins ; obstination, entêtement ; Symbolique : terre, matière, enfer, chute.

-  Le haut droit : Zone d’activité, de projets ; rébellion, attaque ; Symbolique : feu, point élevé, but, fin, mort.


Enfin quelques dernières indications possibles

-  Noircissements : anxiété, angoisse.

-  Traits retouchés : anxiété.

-  Traits retouchés, en zigzag : nervosité.

-  Flèches, traits acérés et appuyés : agressivité, nervosité, inhibition.

-  Traits tremblés, retouchés, spasmodiques : nervosité, anxiété.

-  Traits acérés orientés vers le centre de l’arbre, vers le bas : masochisme, auto-agressivité.

-  Trait mince : impressionnabilité.

-  Trait discontinu avec un appui tantôt léger, tantôt spasmodique : fragilité nerveuse.

-  Traits lancés : mauvais contrôle émotif.

-  Stéréotypies, motifs répétitifs, répétitions de petits traits, de cercles, etc. : tendance


Autres

obsessionnelle, persévération, névrose obsessionnelle.


particularités du dessin :

-  Soleil situé à gauche de l’arbre à mi-hauteur et coloré en rouge : connotation agressive (rouge), conflit possible en relation avec l’image paternelle.

-  Objet situé à droite du tronc : projet d’avenir.

-  Nuages noircis au-dessus de l’arbre : sentiment de crainte, tristesse, quelque chose d’angoissant qui peut survenir, qui est perçu comme menaçant.

-  Eau et rivières : sentiment de culpabilité.

-  Paysage évoquant la mer : nostalgie probable de son enfance.

-  Feuillage trempe dans une rivière : désir de retour au sein maternel.

-  Cœurs : exigence affective inassouvie, besoin d’échange affectif.

-  Oeil : sentiment de culpabilité.

-  Objets divers dans la frondaison, ou l’environnement : besoin d’échanges et de contact.

-  Oiseau situé sur une branche à droite, regardant vers la gauche : désir d’échange affectif, mais difficulté de contact pour l’avenir.

-  Route qui part de la base de la feuille, traverse la base du tronc et se dirige vers le haut à gauche de la page : désir de se tracer une voie, de franchir des obstacles mais également retour vers le passé.


58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout